SADI condamne fermement les attentats terroristes à Paris

des personnes sont evacuees pres du Bataclan
 
Dans la nuit du vendredi 13 au samedi 14 novembre 2015, des attaques terroristes d’une ampleur sans précédent, menées de façon coordonnée et simultanée sur plusieurs endroits de Paris, ont fait plusieurs dizaines de morts et de blessés.
En cette douloureuse circonstance, le Parti SADI :
Condamne fermement ces actes criminels et ignobles perpétrés de sang-froid contre d’innocentes personnes ;

(suite…)



Déclaration du Parti S.A.DI. sur le coup de force au Burkina-Faso

      PRESSE MALIENNE     RADIO KAYIRA  Déclaration du Parti S.A.DI. sur le coup de force au Burkina Faso

Le Peuple Burkinabé s’est levé les 30 et 31 octobre 2014 pour mettre fin à 27 ans de terreur et de déni de justice.
La Communauté Internationale s’est une fois de plus mobilisée pour éviter l’aboutissement du processus révolutionnaire enclenchée en octobre au Burkina Faso. Lire la suite de cette entrée »


Oumar Mariko à la clôture de la 4ème édition des assises de la Gauche malienne : « Dans les coins du Mali, les paysans sont sujets à l’expropriation de leurs terres »

Accaparement des terres
Le réseau de communication Kayira, en collaboration avec la Fondation Rosa Luxemburg, a tenu du 14 au 16 août 2015 la 4ème édition des assises de la Gauche malienne. Ces assises ont regroupé les organisations paysannes et certains syndicats. Le thème était : « Les organisations paysannes, les partis et mouvements de Gauche du Mali : quelles perspectives dans un contexte d’accaparement des terres par la bourgeoisie nationale et l’impérialisme ? »
Lire la suite de cette entrée »


Visa : M. Jean-Jacques Candelier interroge M. le ministre des affaires étrangères

Oumar Mariko - à la une

M. Jean-Jacques Candelier interroge M. le ministre des affaires étrangères et du développement international sur l’interdiction faite au président du parti SADI de venir en France. Il lui demande les raisons des entraves systématiques pratiquées par les autorités à l’encontre de la libre circulation du président du parti malien SADI, M. Oumar Mariko.

(suite…)

Appel à la révolution citoyenne et souveraine en Afrique

Parti de gauche
Congrès du Parti de gauche  Villejuif les 4 et 5 juillet 2015
Des partis politiques africains et le Parti de gauche réunis au sein de l’Alliance des Forces Progressistes africaines (AFPA) lancent à l’occasion du Congrès du Parti de gauche réuni les 3 et 4 juillet 2015 à Villejuif l’appel suivant : Unissons nos efforts :
– afin de libérer l’Afrique de tous ses dictateurs ;
– afin d’exiger des processus électoraux démocratiques avec en particulier le respect du principe constitutionnel de limitation des mandats présidentiels ;
– afin que justice soit rendue à tous les martyrs des guerres et victimes des conflits, que la vérité éclate sur les implications des puissances impérialistes  et que tous les prisonniers politiques soient libérés avec le retour sécurisé de tous les exilés dans leurs pays.
Lire la suite de cette entrée »


Camarades et amis de la République bolivarienne du Venezuela, Chers camarades et amis du Venezuela, Chers compatriotes, distingués invités, mesdames et messieurs. Je voudrais exprimer au nom du Parti Solidarité Africaine pour la Démocratie et l’Indépendance, notre profonde reconnaissance au peuple et au Gouvernement de la République Bolivarienne du Venezuela, à travers l’Ambassade du Venezuela au Mali, de nous avoir associé à cette cérémonie d’hommage modeste et symbolique au Président Hugo Chavez.

(suite…)


Monsieur le Président de l’ADEMA-PASJ,

Chers dirigeants du Comité Exécutif, cadres, militants et sympathisants du Parti, Chers congressistes, Distingués invités, Mesdames et messieurs.

Le Parti Solidarité Africaine pour la Démocratie et l’Indépendance (SADI) est très heureux et honoré de prendre part à l’ouverture des travaux du 5ème Congrès ordinaire de l’ADEMA-PASJ, Parti qui a contribué de façon active et significative à l’avènement de la démocratie et du multipartisme dans notre pays.

(suite…)


 

Entretien avec Nouhoum Keita, Secrétaire Administratif du Parti Sadi, à propos du 4ème Congrès ordinaire du parti Sadi.

“Lors du quatrième congrès ordinaire, nous avons voulu dans le contexte politique national actuel essayé d’implulser une nouvelle dynamique à la marche du Parti. Nous avons renforcé l’organe d’exécussion, c’est à dire le bureau politique qui passe de 9 à 19 membres[…]”

(suite…)

Lire


 

Le 15 septembre 2015, une quarantaine de Kamerunais se sont retrouvés au palais des Sports de Yaoundé pour un séminaire sur le thème «la gouvernance électorale et l’alternance démocratique », à l’initiative de l’ONG DYNAMIQUE CITOYENNE et pour la commémoration de la journée internationale de la démocratie.


Le réseau de communication Kayira, en collaboration avec la Fondation Rosa Luxemburg, a tenu du 14 au 16 août 2015 la 4ème édition des assises de la Gauche malienne. Ces assises ont regroupé les organisations paysannes et certains syndicats. Le thème était : « Les organisations paysannes, les partis et mouvements de Gauche du Mali : quelles perspectives dans un contexte d’accaparement des terres par la bourgeoisie nationale et l’impérialisme ? »


Placée sous le thème, « quelles perspectives dans un contexte d’accaparement des terres par la bourgeoisie nationale et l’impérialisme ? », cette quatrième édition a été consacrée exclusivement aux organisations paysannes dans l’optique d’échanger sur les difficultés du monde rural et de dégager des perspectives dynamiques pour le bien-être social.

(suite…)


Je vais vous dire pourquoi je suis ici, avec des mots que j’ai empruntés à un vieux manifeste célèbre. Je suis ici parce que :

Un spectre hante l’Europe – le spectre de la démocratie. Toutes les puissances de la vieille Europe ont conclu une sainte alliance pour exorciser ce spectre: les banquiers parrainés par les États et l’Eurogroupe, la Troïka et le Dr Schäuble, les héritiers de l’héritage politique de Franco, le leadership berlinois du SPD, les gouvernements baltes qui ont soumis leurs populations à une récession terrible et inutile, et l’oligarchie grecque en résurgence.

(suite…)


Après le 5ème rejet de sa demande de visa par le consulat de l’ambassade de France au Mali, l’honorable Oumar Mariko monte au créneau contre le président de l’Assemblée nationale, le ministre des Affaires étrangères du Mali et l’ambassadeur de France au Mali. Dans l’interview qui suit, il parle aussi des deux attaques, celles de Nara et de Fakola dans le cercle de Kolondiéba.

(suite…)