Dr. Oumar Mariko : «La gestion du pays se caractérise par l’inertie et l’ignorance»

Le parti Solidarité africaine pour la démocratie et l’indépendance (Sadi) a animé mercredi 1er février une conférence de presse. Echanger avec la presse sur la situation politique et sécuritaire de notre pays, en était l’objectif.

La salle de réunion du parti Sadi a servi de cadre à une conférence de presse, le mercredi 1 er février,au siège du parti à Djélibougou. Pendant deux heures d’échanges, l’honorable Oumar Mariko s’est épanché sur  l’état actuel du pays, la situation de l’armée et des problèmes sécuritaires, les revendications sociales, l’emploi et enfin le (suite…)


Déclaration du parti SADI sur les événements du mercredi 18 janvier 2017

Déclaration du parti SADI sur les événements du mercredi 18 janvier 2017

Le parti Solidarité Africaine pour la Démocratie et l’Indépendance (SADI) a suivi avec horreur et consternation la vague de violence qui s’est abattue sur notre pays le 18 janvier 2017.
Aux environs de 8h45 mn, un véhicule piégé a explosé au milieu de jeunes combattants réunis pour des patrouilles mixtes à Gao. L’attaque barbare a fait au dernier bilan 77 morts et 100 blessés. Notre nation a été attaquée dans ce qu’elle a de plus précieux c’est-à-dire sa diversité, sa renaissance et (suite…)


Déclaration du Parti SADI sur la grève illimitée des Magistrats au Mali

Mali-Parti-SADIMali-Parti-SADIDéclaration du Parti SADI sur la grève illimitée des Magistrats au Mali

Depuis le 09 janvier 2017, les magistrats et le personnel de la Justice observent une grève générale illimitée, conséquence du refus obstiné des autorités de respecter leurs engagements vis-à-vis de leurs justes et légitimes revendications. Cette grève est observée par :
– Deux syndicats de la Justice, à savoir le Syndicat Autonome de la Magistrature (SAM) et le Syndicat Libre de la Magistrature (SYLIMA) (suite…)


UE-Mali : la collaboration de la honte dans la chasse aux sans papiers

preview-brexit-jean-luc-melenchon-consterne-par-sa-rencontre-avec-francois-hollande-96d978-11xUE-Mali : la collaboration de la honte dans la chasse aux sans papiers

Au lieu d’agir sur les causes qui provoquent les migrations et notamment les politiques de libre échange, l’Union Européenne et la France, précisément parce qu’ils sont décidés à les amplifier, accélèrent et durcissent leur logique (suite…)


preview-brexit-jean-luc-melenchon-consterne-par-sa-rencontre-avec-francois-hollande-96d978-11xUE-Mali : la collaboration de la honte dans la chasse aux sans papiers

Au lieu d’agir sur les causes qui provoquent les migrations et notamment les politiques de libre échange, l’Union Européenne et la France, précisément parce qu’ils sont décidés à les amplifier, accélèrent et durcissent leur logique (suite…)


Le Parti SADI condamne fermement l’attentat terroriste abominable de Nice et exprime sa solidarité aux familles des victimes, au Gouvernement et au peuple français.

 

C’est avec une grande émotion et une profonde consternation que le Parti SADI, ses militants et le peuple malien tout entier ont appris l’attentat terroriste abominable et lâche perpétré le jeudi 14 juillet 2016 aux environs de 21H ( heure française) à l’aide d’un camion contre un rassemblement sur la promenade des Anglais à Nice après le feu d’artifice  marquant la fin des cérémonies de la fête nationale en France.

 

Le bilan  fait état (suite…)


 

Entretien avec Nouhoum Keita, Secrétaire Administratif du Parti Sadi, à propos du 4ème Congrès ordinaire du parti Sadi.

“Lors du quatrième congrès ordinaire, nous avons voulu dans le contexte politique national actuel essayé d’implulser une nouvelle dynamique à la marche du Parti. Nous avons renforcé l’organe d’exécussion, c’est à dire le bureau politique qui passe de 9 à 19 membres[…]”

(suite…)

Lire


 

Le 15 septembre 2015, une quarantaine de Kamerunais se sont retrouvés au palais des Sports de Yaoundé pour un séminaire sur le thème «la gouvernance électorale et l’alternance démocratique », à l’initiative de l’ONG DYNAMIQUE CITOYENNE et pour la commémoration de la journée internationale de la démocratie.


Déclaration du Parti S.A.DI. sur le coup de force au Burkina Faso

Le Mercredi 16 septembre 2015, aux environs de 14H30, des militaires appartenant au tristement célèbre Régiment de Sécurité Présidentielle (RSP) ont porté une grave atteinte aux institutions de la République et au processus de Transition démocratique mis en place au Burkina-Faso, suite à l’insurrection populaire victorieuse des 30 et 31 octobre 2014 qui a mis fin à 27 années de dictature féroce, de confiscation des libertés démocratiques et de blocage du jeu politique par le CDP (Congrès pour la Démocratie et le Progrès) et ses alliés.


Le réseau de communication Kayira, en collaboration avec la Fondation Rosa Luxemburg, a tenu du 14 au 16 août 2015 la 4ème édition des assises de la Gauche malienne. Ces assises ont regroupé les organisations paysannes et certains syndicats. Le thème était : « Les organisations paysannes, les partis et mouvements de Gauche du Mali : quelles perspectives dans un contexte d’accaparement des terres par la bourgeoisie nationale et l’impérialisme ? »


Je vais vous dire pourquoi je suis ici, avec des mots que j’ai empruntés à un vieux manifeste célèbre. Je suis ici parce que :

Un spectre hante l’Europe – le spectre de la démocratie. Toutes les puissances de la vieille Europe ont conclu une sainte alliance pour exorciser ce spectre: les banquiers parrainés par les États et l’Eurogroupe, la Troïka et le Dr Schäuble, les héritiers de l’héritage politique de Franco, le leadership berlinois du SPD, les gouvernements baltes qui ont soumis leurs populations à une récession terrible et inutile, et l’oligarchie grecque en résurgence.

(suite…)


Après le 5ème rejet de sa demande de visa par le consulat de l’ambassade de France au Mali, l’honorable Oumar Mariko monte au créneau contre le président de l’Assemblée nationale, le ministre des Affaires étrangères du Mali et l’ambassadeur de France au Mali. Dans l’interview qui suit, il parle aussi des deux attaques, celles de Nara et de Fakola dans le cercle de Kolondiéba.

(suite…)