Archive pour la catégorie ‘ÉDUCATION POPULAIRE’

Survie : Une élection sous influence française, cautionnée par l’Union Européenne et l’ONU

(…)De très vives critiques ont été émises, tant par les plus hautes autorités maliennes, que des partis politiques et la société civile [3], pointant notamment l’ingérence et les pressions françaises. La France et la communauté internationale restent sourdes et, malgré les préoccupations des Maliens, travaillent à imposer la mascarade.

Pour les autorités françaises, ces élections sont l’aboutissement d’une séquence d’ingérence politique, militaire et diplomatique dans la résolution de la crise malienne [4], totalement décomplexée.(…)

Lire la suite

(suite…)

Une situation politique incertaine dans un contexte geostrategique marque par les convoitises des grandes puissances (Partie VII)

Risques d’occupation et de contrôle total du Mali par la France et les autres puissances occidentales qui convoitent ses richesses

Que deviendra notre pays après cette guerre dans les années à venir ? Qui va payer les factures de cette opération « Serval » quand on sait aujourd’hui qu’en deux mois de guerre, la France a déboursé 200millions d’€uros, uniquement liés à la première phase de déploiement de l’opération ! Elle débourse un montant de 2,6 millions d’€uros en moyenne par jour, selon les chiffres donnés par le Ministère français de la défense, soit environ le double comparé à celui de l’intervention en Libye qui était de 1.246.OOO€uros.
Lire la suite de cette entrée »

Une situation politique incertaine dans un contexte geostrategique marque par les convoitises des grandes puissances (Partie VI)

  1. Al-Qaïda, l’épouvantail qui sert les intérêts géostratégiques occidentaux

S’agissant de l’organisation terroriste Al-Qaïda, elle est l’enfant légitime des Etats-Unis qui l’ont créée pour contrer l’Union Soviétique aux lendemains de l’invasion de l’Afghanistan. Mme Hillary Clinton l’a explicitement reconnu en janvier dernier, lors de sa dernière audition au Congrès en tant que Secrétaire d’Etat  américain.  Accablée  de  critiques  sur  la  faillite  sécuritaire  qui  avait  provoqué  la  mort  de l’Ambassadeur des Etats-Unis à Benghazi, Mme Hillary Clinton s’est lâchée devant les congressistes en reconnaissant que « ceux contre lesquels les Etats-Unis se battent » ont été créés il y’a 20 ans par les Etats- Unis « pour faire face aux soviétiques qui avaient envahi l’Afghanistan de peur qu’ils ne dominent l’Asie centrale».

Et Mme Clinton de préciser avec sa froideur naturelle que le « Président Ronald Reagan, en accord avec le Congrès dominé par les démocrates, avait même ordonné qu’on importe des extrémistes d’Arabie saoudite et leur mouvement wahhabite » !

Lire la suite de cette entrée »

Une situation politique incertaine dans un contexte geostrategique marque par les convoitises des grandes puissances (Partie IV)

  1.  Industrie du rapt, passe-droits et  corruption  sur fond de rivalité et de compétition féroce entre les multinationales occidentales et la Chine.

Un autre phénomène  a pris de l’ampleur au Mali à côté de ce trafic de drogue : Ce sont les prises d’otage. Le Mali est  un véritable sanctuaire pour les preneurs d’otage. Une industrie du rapt s’est développée. Le régime d’Amadou Toumani Touré en n’a largement profité. L’ancienne Ambassadrice des Etats-Unis au Mali, par ailleurs chargée des Affaires Africaines au Département d’Etat a levé un coin de voile sur cette industrie des enlèvements et les connections entre les preneurs d’otage et les dirigeants au sommet de l’Etat malien. Mme Vicki Huddleston a révélé sur I télé (une chaîne de télévision française), que la France a payé 17 millions de dollars Us en 2010 pour libérer des français pris en otage dans une mine d’uranium au Niger et qu’entre 2004 et 2011, plusieurs pays européens auraient versé 89 millions de dollars Us pour obtenir des libérations d’otage.

Concernant les prises d’otage, la presse française a révélé que des liasses de billet qui ont servi à payer les rançons aux ravisseurs qui détenaient des ressortissants occidentaux dans le Nord du Mali, avaient été retrouvées entre les mains de l’épouse9  de l’ancien Président du Mali venue faire du shoping à Paris ! Les services de renseignement français ont conclu à l’implication directe du régime d’Amadou Toumani Touré qui a largement bénéficié des dividendes de ces enlèvements.  Ils ont également indexé le leader d’Ansar- Eddine Iyad AG Aly qui aurait constitué un tandem avec l’ancien Président dans les transactions  avec les groupes terroristes notamment AQMI, à l’issue desquelles ils se seraient tapés de juteuses commissions.

Lire la suite de cette entrée »


Le 15 septembre 2015, une quarantaine de Kamerunais se sont retrouvés au palais des Sports de Yaoundé pour un séminaire sur le thème «la gouvernance électorale et l’alternance démocratique », à l’initiative de l’ONG DYNAMIQUE CITOYENNE et pour la commémoration de la journée internationale de la démocratie.

Alors que le séminaire, dûment déclaré comme le stipule la loi, se déroulait sans incident, après des intimidations successives et infructueuses des gendarmes puis des policiers, le Sous-Préfet de Yaoundé 1er, accompagné d’une escouade d’éléments des forces de l’ordre, a fait irruption dans la salle et intimé aux participants, l’ordre d’arrêter leurs travaux (suite…)


Déclaration du Parti S.A.DI. sur le coup de force au Burkina Faso
Le Mercredi 16 septembre 2015, aux environs de 14H30, des militaires appartenant au tristement célèbre Régiment de Sécurité Présidentielle (RSP) ont porté une grave atteinte aux institutions de la République et au processus de Transition démocratique mis en place au Burkina-Faso, suite à l’insurrection populaire victorieuse des 30 et 31 octobre 2014 qui a mis fin à 27 années de dictature féroce, de confiscation des libertés démocratiques et de blocage du jeu politique par le CDP (Congrès pour (suite…)


Accaparement des terres
Le réseau de communication Kayira, en collaboration avec la Fondation Rosa Luxemburg, a tenu du 14 au 16 août 2015 la 4ème édition des assises de la Gauche malienne. Ces assises ont regroupé les organisations paysannes et certains syndicats. Le thème était : « Les organisations paysannes, les partis et mouvements de Gauche du Mali : quelles perspectives dans un contexte d’accaparement des terres par la bourgeoisie nationale et l’impérialisme ? »
Lire la suite de cette entrée »


Je vais vous dire pourquoi je suis ici, avec des mots que j’ai empruntés à un vieux manifeste célèbre. Je suis ici parce que :

Un spectre hante l’Europe – le spectre de la démocratie. Toutes les puissances de la vieille Europe ont conclu une sainte alliance pour exorciser ce spectre: les banquiers parrainés par les États et l’Eurogroupe, la Troïka et le Dr Schäuble, les héritiers de l’héritage politique de Franco, le leadership berlinois du SPD, les gouvernements baltes qui ont soumis leurs populations à une récession terrible et inutile, et l’oligarchie grecque en résurgence. Lire la suite de cette entrée »


Après le 5ème rejet de sa demande de visa par le consulat de l’ambassade de France au Mali, l’honorable Oumar Mariko monte au créneau contre le président de l’Assemblée nationale, le ministre des Affaires étrangères du Mali et l’ambassadeur de France au Mali. Dans l’interview qui suit, il parle aussi des deux attaques, celles de Nara et de Fakola dans le cercle de Kolondiéba.
Lire la suite de cette entrée »