Articles avec le tag ‘ATT’

La France paye pour contradictions géostratégiques Ibrahima Sène

Comme les États Unis avec l’Armée de l’État Islamique qu’ils ont aidé à s’armer et à s’entraîner contre la Syrie, et qui aujourd’hui s’est retournée contre les intérêts américains, la France risque de voir un nouveau rapprochement du Mnla avec les groupes jihadistes, pour frapper ses intérêts dans la zone sahélo sahéliennes. Et Bamako, qui vient d’être frappé par un attentat meurtrier, risque de retourner à la case départ pour défendre militairement l’intégrité de son territoire et la sécurité de ses populations. Moktar Belmoktar, chef d’un groupe armé proche d’Al Qaida, vient de revendiquer publiquement l’attaque terroriste de la nuit du 6 au 7 mars à Bamako, intervenue quelques jours seulement, après que le ministre des Affaires étrangères de la France a exigé des mouvements armés, en lutte contre Bamako, de « signer sans délai » les « Accords de paix d’Alger ».
Lire la suite de cette entrée »

L’ancien aide de camp de l’ex-président malien ATT arrêté à Bamako

BAMAKO – L’ancien aide de camp de l’ex-président malien Amadou Toumani Touré (ATT) a été arrêté par des hommes armés et cagoulés à Bamako, a appris mercredi l`AFP auprès de membres de sa famille qui dit craindre pour sa vie.

« Hier soir (mardi), le colonel Abidine Guindo a été arrêté par des hommes cagoulés » dans un quartier de Bamako, a déclaré Abdoulaye Guindo, parent de l’officier. « Les hommes étaient aussi armés », a-t-il affirmé.

« On ne sait pas où se trouve actuellement le colonel et on a peur pour sa vie », a déclaré de son (suite…)

Déclaration de la coordination des organisations patriotiques du Mali – COPAM

Le 06 avril 2012, un regroupement de syndicats, d’association et de partis politiques s’est constitué en une Coordination des Organisations Patriotiques du Mali ( COPAM). La COPAM regroupe : le Rassemblement Populaire pour la Défense de la Patrie ( RPDP), la Convergence Patriotique pour la Défense du Mali (COPADEM), l’Alliance pour la Démocratie et la République (ADR) et le Mouvement Populaire du 22 mars 2012 (MP22).

Nous COPAM :

– Considérant que le redressement de la démocratie est une nécessité absolue pour notre pays; – Considérant que le libre choix de sa propre destinée est un droit indéniable à tout peuple ;

– Conscient du chaos national entraîné par le laxisme et la gabégie de l’ex Président de la République Amadou Toumani TOURE, des membres de l’ancien Gouvernement et du Parlement ;

Nous COPAM,

Prenons acte de l’Accord Cadre de Mise en oeuvre de l’engagement solennel du 1er avril 2012, signé à Bamako le 06 avril 2012 entre la CEDEAO et le CNRDRE.

A ce sujet nous tenons à expliciter certains points de cet Accord Cadre pour notre population :

Contrairement aux tenants de l’ancien pouvoir qui veulent faire croire que l’Accord Cadre représente leur victoire, nous tenons à préciser que cet accord porte non pas sur une cession du pouvoir par les militaires aux civils, mais sur l’organisation d’une transition. il doit être d’abord clair que la transition ne sera pas dirigée par le Président de l’Assemblée nationale, le Professeur Dioncounda Traoré. il n’est revenu au Mali que pour assurer un intérim de 21 à 40 jours, qui permet de constater la démission du Président de la République Amadou Toumani TOURE et l’impossibilité de la tenue des élections dans les délais prévus.

Lire la suite de cette entrée »

Collectif contre la corruption et pour le changement au Mali – Motion de soutien pour le CNRDRE

Le 22 mars 2012, au petit matin, un groupe de militaires composé d’officiers, de sous-officiers et militaires de rang se faisant appeler Comité National pour le Redressement de la Démocratie et la Restauration de l’Etat (CNRDRE) a renversé le régime incompétent d’Amadou Toumani TOURE. Un régime gangréné à outrance par la corruption, le népotisme et l’affairisme a fait preuve d’incurie face à la crise de rébellion dans les régions nord de notre pays. L’armée nationale mal équipée face à une avancée des rebelles, des terroristes et des bandits armés dans ladite zone, notre intégrité territoriale est entamée l’unité nationale ébranlée et l’autorité de l’Etat bafouée.
Héritiers d’un passé glorieux, Nous, partis et mouvements politiques, associations, organisations de la société civile, personnalités indépendantes et simples citoyens soucieux de recouvrer notre dignité perdue , réunis au sein d’un Collectif, appelé Collectif Contre la Corruption et pour le Changement, saluons et soutenons cette prise du pouvoir par le CNRDRE. Lire la suite de cette entrée »


Le 15 septembre 2015, une quarantaine de Kamerunais se sont retrouvés au palais des Sports de Yaoundé pour un séminaire sur le thème «la gouvernance électorale et l’alternance démocratique », à l’initiative de l’ONG DYNAMIQUE CITOYENNE et pour la commémoration de la journée internationale de la démocratie.

Alors que le séminaire, dûment déclaré comme le stipule la loi, se déroulait sans incident, après des intimidations successives et infructueuses des gendarmes puis des policiers, le Sous-Préfet de Yaoundé 1er, accompagné d’une escouade d’éléments des forces de l’ordre, a fait irruption dans la salle et intimé aux participants, l’ordre d’arrêter leurs travaux (suite…)


Déclaration du Parti S.A.DI. sur le coup de force au Burkina Faso
Le Mercredi 16 septembre 2015, aux environs de 14H30, des militaires appartenant au tristement célèbre Régiment de Sécurité Présidentielle (RSP) ont porté une grave atteinte aux institutions de la République et au processus de Transition démocratique mis en place au Burkina-Faso, suite à l’insurrection populaire victorieuse des 30 et 31 octobre 2014 qui a mis fin à 27 années de dictature féroce, de confiscation des libertés démocratiques et de blocage du jeu politique par le CDP (Congrès pour (suite…)


Accaparement des terres
Le réseau de communication Kayira, en collaboration avec la Fondation Rosa Luxemburg, a tenu du 14 au 16 août 2015 la 4ème édition des assises de la Gauche malienne. Ces assises ont regroupé les organisations paysannes et certains syndicats. Le thème était : « Les organisations paysannes, les partis et mouvements de Gauche du Mali : quelles perspectives dans un contexte d’accaparement des terres par la bourgeoisie nationale et l’impérialisme ? »
Lire la suite de cette entrée »


Je vais vous dire pourquoi je suis ici, avec des mots que j’ai empruntés à un vieux manifeste célèbre. Je suis ici parce que :

Un spectre hante l’Europe – le spectre de la démocratie. Toutes les puissances de la vieille Europe ont conclu une sainte alliance pour exorciser ce spectre: les banquiers parrainés par les États et l’Eurogroupe, la Troïka et le Dr Schäuble, les héritiers de l’héritage politique de Franco, le leadership berlinois du SPD, les gouvernements baltes qui ont soumis leurs populations à une récession terrible et inutile, et l’oligarchie grecque en résurgence. Lire la suite de cette entrée »


Après le 5ème rejet de sa demande de visa par le consulat de l’ambassade de France au Mali, l’honorable Oumar Mariko monte au créneau contre le président de l’Assemblée nationale, le ministre des Affaires étrangères du Mali et l’ambassadeur de France au Mali. Dans l’interview qui suit, il parle aussi des deux attaques, celles de Nara et de Fakola dans le cercle de Kolondiéba.
Lire la suite de cette entrée »