Articles avec le tag ‘Éducation’

Mali : L’université, corrompue jusqu’à la moelle

Parmi les dossiers que devra affronter le nouveau président malien, Ibrahim Boubacar Keïta, celui de l’éducation sera l’un des plus importants. meltyCampus vous en dit plus.

Le site Rue89 dresse ce matin un état alarmant du secteur de l’Education au Mali, où le calme est revenu, après la crise politique et les élections présidentielles qui l’ont suivie. Soumis à un manque d’effectifs, et gangrené par la corruption, le secteur vit une véritable descente aux enfers et ne cesse de se dégrader. Le patron d’une agence de communication le confirme au site d’info : « Aujourd’hui, les étudiants que nous prenons en stage ont un niveau d’écriture de dernière année d’école primaire. » 16% des 15-39 ans au Mali sont sans emploi, et 60% de la population a moins de 25 ans.

Lire la suite de cette entrée »

L’éducation : Un facteur stratégique de premier ordre pour le développement d’un pays

Pour le Parti SADI, l’éducation est un facteur stratégique de tout premier ordre pour le développement d’un pays et dans la lutte d’une nation pour se tailler une place respectable et dynamique sur l’échiquier mondial (dans le concert des nations).

Le développement et la qualification des hommes sont la clé, le préalable à la réalisation de toute ambition collective nationale économique sociale politique culturelle et la toute première condition de la qualification des hommes. Comme le disait le Président Modibo Keita, à l’aube de notre indépendance et à la tête d’un Mali qui avait alors l’ambition de devenir une nation indépendante, forte et prospère : «une option ne vaut que par la qualité des hommes qui l’appliquent». Or, la première condition de cette qualification, c’est l’instruction, c’est la formation, c’est l’éducation qui permettent de s’ouvrir au monde, d’accéder aux connaissances, de développer sa capacité d’imagination et de rêve, de croire en soi en se confrontant aux autres, de prendre en main son propre destin et de construire en toute autonomie son propre avenir. C’est en ce sens que Nelson Mandela proclame : «Une nation qui lit, s’instruit, s’éduque, est une nation qui gagne». Autrement dit sans éducation, une nation n’a pas d’avenir propre à lui. Elle sera seulement à la remorque des évènements et sous la domination des nations instruites, éduquées et plus éclairées sur la marche du monde c’est-à-dire le passé, le présent et les perspectives d’avenir. Lire la suite de cette entrée »

Prolifération des établissements privés au Mali

À l’approche de la rentrée académique, de nouveaux établissements privés qui n’ont même pas d’autorisation ouvrent grandement leurs portes. Pour attirer la clientèle, ils ne cessent de faire des publicités mensongères. Le phénomène prend de l’ampleur depuis des années face auquel les autorités restent laxistes.

Dans tous les coins de la capitale du Mali, ces établissements non enregistrés font leur commerce sans se soucier de l’avenir de nos petits toujours victimes des critiques à propos de la baisse de leur niveau. Des taudis sont aménagés pour servir de centres d’éducation. Parfois aussi ces lieux ont les qualités requises et offrent de meilleures conditions d’études aux apprenants. Mais qu’en est-il de la qualité de l’enseignement? Cette question restera longtemps sans réponse. Et cela pour plusieurs raisons. Lire la suite de cette entrée »

Assurance maladie obligatoire, Ecole : Le feu couve sous la paille

Il n’est un secret pour personne que le gouvernement de la République du Mali s’est rendu coupable d’une véritable escroquerie des travailleurs du Mali en faisant parachuter sur leurs têtes cette ignoble Assurance maladie obligatoire (AMO) et cela sans le moindre sens de la décence.

Si le gouvernement avait la moindre considération pour la dignité de l’homme malien, il se serait passé de couper une partie du salaire des travailleurs de notre pays car pour tout homme de raison le salaire du travailleur est sacré.

Si le gouvernement du Mali avait le moindre égard pour les Maliens, il aurait dû demander leur avis avant de faire des retenues sur leurs dus, sur leur salaire.

Hélas ! Sans chercher le consentement des salariés, le gouvernement d’ATT s’est arrogé le droit de retenir sur les salaires des travailleurs de la fonction publique. C’est bien cela la démocratie d’ATT !
Pour faire les retenues sur les salaires des fonctionnaires, le gouvernement s’est passé des délais et des dossiers. Mais quand il s’est agi de remettre les dus des gens, le gouvernement d’ATT a trouvé légal de demander à ses victimes des dossiers de non adhésion à l’AMO. C’est là une façon de violer la dignité du travailleur et cela sans vergogne. Lire la suite de cette entrée »


Le 15 septembre 2015, une quarantaine de Kamerunais se sont retrouvés au palais des Sports de Yaoundé pour un séminaire sur le thème «la gouvernance électorale et l’alternance démocratique », à l’initiative de l’ONG DYNAMIQUE CITOYENNE et pour la commémoration de la journée internationale de la démocratie.

Alors que le séminaire, dûment déclaré comme le stipule la loi, se déroulait sans incident, après des intimidations successives et infructueuses des gendarmes puis des policiers, le Sous-Préfet de Yaoundé 1er, accompagné d’une escouade d’éléments des forces de l’ordre, a fait irruption dans la salle et intimé aux participants, l’ordre d’arrêter leurs travaux (suite…)


Déclaration du Parti S.A.DI. sur le coup de force au Burkina Faso
Le Mercredi 16 septembre 2015, aux environs de 14H30, des militaires appartenant au tristement célèbre Régiment de Sécurité Présidentielle (RSP) ont porté une grave atteinte aux institutions de la République et au processus de Transition démocratique mis en place au Burkina-Faso, suite à l’insurrection populaire victorieuse des 30 et 31 octobre 2014 qui a mis fin à 27 années de dictature féroce, de confiscation des libertés démocratiques et de blocage du jeu politique par le CDP (Congrès pour (suite…)


Accaparement des terres
Le réseau de communication Kayira, en collaboration avec la Fondation Rosa Luxemburg, a tenu du 14 au 16 août 2015 la 4ème édition des assises de la Gauche malienne. Ces assises ont regroupé les organisations paysannes et certains syndicats. Le thème était : « Les organisations paysannes, les partis et mouvements de Gauche du Mali : quelles perspectives dans un contexte d’accaparement des terres par la bourgeoisie nationale et l’impérialisme ? »
Lire la suite de cette entrée »


Je vais vous dire pourquoi je suis ici, avec des mots que j’ai empruntés à un vieux manifeste célèbre. Je suis ici parce que :

Un spectre hante l’Europe – le spectre de la démocratie. Toutes les puissances de la vieille Europe ont conclu une sainte alliance pour exorciser ce spectre: les banquiers parrainés par les États et l’Eurogroupe, la Troïka et le Dr Schäuble, les héritiers de l’héritage politique de Franco, le leadership berlinois du SPD, les gouvernements baltes qui ont soumis leurs populations à une récession terrible et inutile, et l’oligarchie grecque en résurgence. Lire la suite de cette entrée »


Après le 5ème rejet de sa demande de visa par le consulat de l’ambassade de France au Mali, l’honorable Oumar Mariko monte au créneau contre le président de l’Assemblée nationale, le ministre des Affaires étrangères du Mali et l’ambassadeur de France au Mali. Dans l’interview qui suit, il parle aussi des deux attaques, celles de Nara et de Fakola dans le cercle de Kolondiéba.
Lire la suite de cette entrée »