Articles avec le tag ‘et journalistes’

Sept animateurs et journalistes de la Radio Kayira de Bamako convoqués ce mercredi matin à la Direction Générale de la Gendarmerie Nationale.

Sept (7) animateurs et journalistes de la radio Kayira de Bamako ont été convoqués ce mercredi matin au Camp I de la Gendarmerie Nationale. Il s’agit de deux journalistes-reporters : Aboubacar Sékou Camara par ailleurs Administrateur-délégué-adjoint et Mohamed Aboucara Kanouté ; Cinq (5) animateurs : Kassim Diarra, Mahmoud Sangaré,  Awa Diallo, Job Diarra, Souleymane Korodjo Coulibaly.

Ils ont tous été relâchés après un interrogatoire qui a pris près de trois heures pour l’ensemble des 7 animateurs et journalistes.

Nous vous rappelons que le 31 mai 2012  Lassine Cissé, Administrateur Délégué  avait été assigné à la garde à vue pendant 72 H dans le cadre d’une procédure d’enquête faisant suite  à l’agression physique le 21 mai 2012, du Président intérimaire,  Dioncounda Traoré au Palais présidentiel de Koulouba. Il lui était reproché « d’avoir réalisé des émissions de nature à troubler l’ordre public, d’inciter à la violence et à la haine, de n’avoir aucun respect envers les autorités en place et d’avoir convoqué par voie de presse les forces vives à une Convention nationale au moment où une solution de sortie de crise était toute  trouvée ». Il a été par la suite relâché faute de preuve.

Cette nouvelle vague d’interpellations de nos animateurs et journalistes s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre de la campagne de terreur et d’intimidation entreprise par Cheick Modibo Diarra et son Gouvernement, sous les ordres de la CEDEAO, visant à mettre au pas tous ceux qui rament à contre courant de leur politique de trahison systématique des intérêts de notre pays. Leurs cibles privilégiées sont les partis politiques regroupés au sein du MP 22 et de la COPAM qui ont soutenu la dynamique de changement que le Coup d’Etat du 22 mars 2012 a ouvert pour le Mali et les medias qui ont publiquement soutenu cette action qu’ils considèrent comme une opportunité réelle de changement après plus de vingt années de corruption, de gabegie, de détournements des deniers publics, de bradage systématique des richesses nationales aux sociétés multinationales, de gestion clientéliste et népotiste de notre pays.

Lire la suite de cette entrée »


Le 15 septembre 2015, une quarantaine de Kamerunais se sont retrouvés au palais des Sports de Yaoundé pour un séminaire sur le thème «la gouvernance électorale et l’alternance démocratique », à l’initiative de l’ONG DYNAMIQUE CITOYENNE et pour la commémoration de la journée internationale de la démocratie.

Alors que le séminaire, dûment déclaré comme le stipule la loi, se déroulait sans incident, après des intimidations successives et infructueuses des gendarmes puis des policiers, le Sous-Préfet de Yaoundé 1er, accompagné d’une escouade d’éléments des forces de l’ordre, a fait irruption dans la salle et intimé aux participants, l’ordre d’arrêter leurs travaux (suite…)


Déclaration du Parti S.A.DI. sur le coup de force au Burkina Faso
Le Mercredi 16 septembre 2015, aux environs de 14H30, des militaires appartenant au tristement célèbre Régiment de Sécurité Présidentielle (RSP) ont porté une grave atteinte aux institutions de la République et au processus de Transition démocratique mis en place au Burkina-Faso, suite à l’insurrection populaire victorieuse des 30 et 31 octobre 2014 qui a mis fin à 27 années de dictature féroce, de confiscation des libertés démocratiques et de blocage du jeu politique par le CDP (Congrès pour (suite…)


Accaparement des terres
Le réseau de communication Kayira, en collaboration avec la Fondation Rosa Luxemburg, a tenu du 14 au 16 août 2015 la 4ème édition des assises de la Gauche malienne. Ces assises ont regroupé les organisations paysannes et certains syndicats. Le thème était : « Les organisations paysannes, les partis et mouvements de Gauche du Mali : quelles perspectives dans un contexte d’accaparement des terres par la bourgeoisie nationale et l’impérialisme ? »
Lire la suite de cette entrée »


Je vais vous dire pourquoi je suis ici, avec des mots que j’ai empruntés à un vieux manifeste célèbre. Je suis ici parce que :

Un spectre hante l’Europe – le spectre de la démocratie. Toutes les puissances de la vieille Europe ont conclu une sainte alliance pour exorciser ce spectre: les banquiers parrainés par les États et l’Eurogroupe, la Troïka et le Dr Schäuble, les héritiers de l’héritage politique de Franco, le leadership berlinois du SPD, les gouvernements baltes qui ont soumis leurs populations à une récession terrible et inutile, et l’oligarchie grecque en résurgence. Lire la suite de cette entrée »


Après le 5ème rejet de sa demande de visa par le consulat de l’ambassade de France au Mali, l’honorable Oumar Mariko monte au créneau contre le président de l’Assemblée nationale, le ministre des Affaires étrangères du Mali et l’ambassadeur de France au Mali. Dans l’interview qui suit, il parle aussi des deux attaques, celles de Nara et de Fakola dans le cercle de Kolondiéba.
Lire la suite de cette entrée »