Articles avec le tag ‘fdr’

Processus electoral : La date des législatives déjà fixée

Exigées par les responsables du FDR, les élections législatives devront se tenir d’ici la fin d’année. Les 27 octobre et 17 novembre prochains retenus pour ces deuxièmes consultations de l’année  devront être validés en conseil des ministres par le futur gouvernement du président élu Ibrahim Boubacar Keïta.
Lire la suite de cette entrée »

Tribune libre : Formation du Gouvernement d’union nationale : L’inconstance du Fdr !

En essayant de remonter le président Dioncounda contre le Premier Ministre Cheick Modibo Diarra au motif que ce dernier a nommé d’anciens ministres comme conseillers, un acte du reste légal, le Fdr montre son inconstance et étale si besoin en était encore sa soif du pouvoir au détriment de la paix. Lui qui doit son existence pour sauvegarder la démocratie au Mali peine à contribuer à la résolution de la crise que vit le pays depuis le 22 mars 2012.

Il réclamait un  gouvernement d’union nationale pour sa participation  à la résolution de la crise au Mali. Mais à peine  que ce gouvernement est installé, revoici le Fdr dans son rôle. Celui qui lui sied mieux : protester et contester tout ce qui constitue à ses yeux le malheur de ce pays parce que posé comme acte par le PM  CMD. Mais en  réalité, le désir du Fdr est  tout autre : déstabiliser  la transition, même si le Mali doit sombrer.

Hier, on nous faisait croire que le président de la République de la transition, Dioncounda Traoré et son cousin à plaisanterie le Premier ministre, Cheick Modibo Diarra ne sont pas en odeur de sainteté. Mais avec le temps, cette confusion terrible que d’aucuns cherchaient à installer dans les esprits s’est révélée insensée. Pendant qu’avant-hier c’était le Gouvernement de copains de Cheick Modibo Diarra. Aujourd’hui, le Fdr sort ses muscles au motif de la nomination  d’anciens ministres comme  conseillers spéciaux par le PM. Demain, c’est sûr et certain, on s’apprendra au PM parce qu’il a porté un grand boubou bien amidonné. L’aveuglement du Fdr n’a d’égal que sa soit du pouvoir.  Comprenne qui pourra !

Lire la suite de cette entrée »

FRONT UNI POUR LA SAUVEGARDE DE LA DEMOCRATIE ET DE LA REPUBLIQUE (FDR)

Le FDR à appris avec surprise et indignation l’intervention de Maître Tapo sur les ondes de RFI à propos de la rencontre avec le Président de la République du lundi 13 août 2012. Cette rencontre avait pour objet d’obtenir des éclaircissements sur le processus de mise œuvre du Gouvernement d’Union Nationale avant une décision de participation ou non a ce gouvernement.

Le FDR rappelle qu’en aucun moment le Président n’a parle de quota ni de clef de répartition mais plutôt de réconciliation nationale et de cohésion sociale face aux défis de l’heure. Il a souhaite l’accompagnement de toutes les forces vives de la nation en ces moments difficiles que vit notre pays. Les déclarations de Me Tapo qui sont de nature à semer le trouble dans les esprits et faites a son initiative personnelle n’engage que sa personne.

Lire la suite de cette entrée »

Mise en place du gouvernement d’union nationale: Le MP-22 exige d’abord la tenue de la concertation nationale

» Nous ne participeront pas à la formation du gouvernement d’Union nationale avant la tenue d’une concertation nationale qui doit d’abord définir les conditions de la transition dans tous ses aspects, notamment la durée de la transition, ses organes, le plan de la reconquête du nord et les élections… « . Telles sont les conditions sine qua non pour que les membres du MP22 envoient leurs CV en vue de figurer dans un gouvernement d’Union nationale, a déclaré la présidente du MP22, Pr Rokia Sanogo.

Les responsables du MP22 étaient, le mardi 14 Août, face à la presse pour donner leur position sur la formation d’un gouvernement d’union nationale de la transition au Mali.

La présidente du MP22, Rokia Sanogo, a indiué que son regroupement veut bel et bien figurer dans le gouvernement de transition pour servir son pays afin de le sortir dans l’ornière. Mais, dit-elle, il faut d’abord des préalables pour sa formation. Elle a rappelé que la faillite de l’Etat est à la base des crises institutionnelles et politiques ainsi que  l’occupation  du nord. Selon elle, la gestion d’une telle crise aussi profonde nécessite l’implication du peuple tout entier, à travers, l’organisation une conférence nationale souveraine. Vouloir chercher à exclure le peuple dans sa résolution ne fera qu’aggraver la situation, a précisé le professeur. Pour elle, au regard de la Constitution, la création de nouveaux organes de transition, la feuille de route, la mise en place d’un gouvernement de transition sont de la seule compétence du peuple. Ceux-ci ne sauraient être imposés ni par la CEDEAO ni par la Communauté internationale en faisant fi de la volonté populaire.

Lire la suite de cette entrée »


Le 15 septembre 2015, une quarantaine de Kamerunais se sont retrouvés au palais des Sports de Yaoundé pour un séminaire sur le thème «la gouvernance électorale et l’alternance démocratique », à l’initiative de l’ONG DYNAMIQUE CITOYENNE et pour la commémoration de la journée internationale de la démocratie.

Alors que le séminaire, dûment déclaré comme le stipule la loi, se déroulait sans incident, après des intimidations successives et infructueuses des gendarmes puis des policiers, le Sous-Préfet de Yaoundé 1er, accompagné d’une escouade d’éléments des forces de l’ordre, a fait irruption dans la salle et intimé aux participants, l’ordre d’arrêter leurs travaux (suite…)


Déclaration du Parti S.A.DI. sur le coup de force au Burkina Faso
Le Mercredi 16 septembre 2015, aux environs de 14H30, des militaires appartenant au tristement célèbre Régiment de Sécurité Présidentielle (RSP) ont porté une grave atteinte aux institutions de la République et au processus de Transition démocratique mis en place au Burkina-Faso, suite à l’insurrection populaire victorieuse des 30 et 31 octobre 2014 qui a mis fin à 27 années de dictature féroce, de confiscation des libertés démocratiques et de blocage du jeu politique par le CDP (Congrès pour (suite…)


Accaparement des terres
Le réseau de communication Kayira, en collaboration avec la Fondation Rosa Luxemburg, a tenu du 14 au 16 août 2015 la 4ème édition des assises de la Gauche malienne. Ces assises ont regroupé les organisations paysannes et certains syndicats. Le thème était : « Les organisations paysannes, les partis et mouvements de Gauche du Mali : quelles perspectives dans un contexte d’accaparement des terres par la bourgeoisie nationale et l’impérialisme ? »
Lire la suite de cette entrée »


Je vais vous dire pourquoi je suis ici, avec des mots que j’ai empruntés à un vieux manifeste célèbre. Je suis ici parce que :

Un spectre hante l’Europe – le spectre de la démocratie. Toutes les puissances de la vieille Europe ont conclu une sainte alliance pour exorciser ce spectre: les banquiers parrainés par les États et l’Eurogroupe, la Troïka et le Dr Schäuble, les héritiers de l’héritage politique de Franco, le leadership berlinois du SPD, les gouvernements baltes qui ont soumis leurs populations à une récession terrible et inutile, et l’oligarchie grecque en résurgence. Lire la suite de cette entrée »


Après le 5ème rejet de sa demande de visa par le consulat de l’ambassade de France au Mali, l’honorable Oumar Mariko monte au créneau contre le président de l’Assemblée nationale, le ministre des Affaires étrangères du Mali et l’ambassadeur de France au Mali. Dans l’interview qui suit, il parle aussi des deux attaques, celles de Nara et de Fakola dans le cercle de Kolondiéba.
Lire la suite de cette entrée »