Articles avec le tag ‘Hombori’

L’insécurité au nord du Mali : ATT et ses collaborateurs doivent rendre des comptes

Comme d’habitude profitant d’une sortie cette fois-ci encore à Dioïla pour la pause de la première pierre du tronçon reliant cette localité à Fana, encore lui, le Président de la République, Amadou Toumani Touré, attire tous les regards sur sa gestion chaotique de ce que nous appelons la récurrente question sécuritaire du septentrion malien semblable à un réseau qui ne dit pas son nom pour paraphraser un observateur. Une situation qui s’est dégradée sous son règne au fil des années et sous le regard approbateur de d’une classe politique approbatrice si l’on tient compte de son comportement. Il faut le dire et le condamner. Ainsi à partir de Dioïla, le Général « acheté » comme le qualifie un journal de la place monte au créneau pour fustiger les enlèvements d’étrangers à Hombori le 24 et 25 novembre dernier dans la stupeur générale des populations médusées ne sachant plus à quel saint se vouer. Un cri de détresse du Chef de l’Eta qui est qualifié par bon nombre de nos citoyens de façade car, cette situation que nous pouvons dire voulue et entretenue depuis l’arrivée en masse des Généraux aux Commandes sous ATT, « Général » de son état aussi ( donc leur génération) qui sera jugée par l’histoire pour avoir ternie, humiliée le Mali à travers leur gestion chaotique du nord Mali. Du jamais vu dans notre pays, celui des Modibo Kéïta, du Général Moussa Traoré, d’Alpha Oumar Konaré. Des anciens Présidents qui se sont assumés face à l’histoire. Aujourd’hui, nous sommes perdus, égarés, notre dignité bafouée par des années de gestions chaotiques de problèmes aussi graves que la sécurité au nord de notre pays. C’est dans ce climat que certains pensent que nous devons accepter à cautionner l’ignominie. Décryptage. Lire la suite de cette entrée »

Les Maliens du nord « scandalisés » par les attaques contre les étrangers

GAO (© 2011 AFP) – « Nous sommes tous scandalisés », déclare Mahamane, reflétant le sentiment général des Maliens rencontrés par un journaliste de l’AFP à Gao et Homborui (nord), après l’enlèvement jeudi et vendredi de cinq Européens, dont deux Français, et le meurtre d’un touriste allemand Lire la suite de cette entrée »

Des soldats français en renfort dans la zone d’enlèvement des deux Français

Des soldats français patrouillaient vendredi aux côtés de l’armée malienne dans la région d’Hombori (nord du Mali) où ont été enlevés deux Français dans la nuit de mercredi à jeudi, a constaté un journaliste de l’AFP.

Ces soldats ont été dépêchés de Sévaré, près de Mopti, non loin d’Hombori, où ils forment habituellement des soldats d’élite de l’armée malienne. Le journaliste de l’AFP en a vu une dizaine à proximité d’Hombori. Lire la suite de cette entrée »


Le 15 septembre 2015, une quarantaine de Kamerunais se sont retrouvés au palais des Sports de Yaoundé pour un séminaire sur le thème «la gouvernance électorale et l’alternance démocratique », à l’initiative de l’ONG DYNAMIQUE CITOYENNE et pour la commémoration de la journée internationale de la démocratie.

Alors que le séminaire, dûment déclaré comme le stipule la loi, se déroulait sans incident, après des intimidations successives et infructueuses des gendarmes puis des policiers, le Sous-Préfet de Yaoundé 1er, accompagné d’une escouade d’éléments des forces de l’ordre, a fait irruption dans la salle et intimé aux participants, l’ordre d’arrêter leurs travaux (suite…)


Déclaration du Parti S.A.DI. sur le coup de force au Burkina Faso
Le Mercredi 16 septembre 2015, aux environs de 14H30, des militaires appartenant au tristement célèbre Régiment de Sécurité Présidentielle (RSP) ont porté une grave atteinte aux institutions de la République et au processus de Transition démocratique mis en place au Burkina-Faso, suite à l’insurrection populaire victorieuse des 30 et 31 octobre 2014 qui a mis fin à 27 années de dictature féroce, de confiscation des libertés démocratiques et de blocage du jeu politique par le CDP (Congrès pour (suite…)


Accaparement des terres
Le réseau de communication Kayira, en collaboration avec la Fondation Rosa Luxemburg, a tenu du 14 au 16 août 2015 la 4ème édition des assises de la Gauche malienne. Ces assises ont regroupé les organisations paysannes et certains syndicats. Le thème était : « Les organisations paysannes, les partis et mouvements de Gauche du Mali : quelles perspectives dans un contexte d’accaparement des terres par la bourgeoisie nationale et l’impérialisme ? »
Lire la suite de cette entrée »


Je vais vous dire pourquoi je suis ici, avec des mots que j’ai empruntés à un vieux manifeste célèbre. Je suis ici parce que :

Un spectre hante l’Europe – le spectre de la démocratie. Toutes les puissances de la vieille Europe ont conclu une sainte alliance pour exorciser ce spectre: les banquiers parrainés par les États et l’Eurogroupe, la Troïka et le Dr Schäuble, les héritiers de l’héritage politique de Franco, le leadership berlinois du SPD, les gouvernements baltes qui ont soumis leurs populations à une récession terrible et inutile, et l’oligarchie grecque en résurgence. Lire la suite de cette entrée »


Après le 5ème rejet de sa demande de visa par le consulat de l’ambassade de France au Mali, l’honorable Oumar Mariko monte au créneau contre le président de l’Assemblée nationale, le ministre des Affaires étrangères du Mali et l’ambassadeur de France au Mali. Dans l’interview qui suit, il parle aussi des deux attaques, celles de Nara et de Fakola dans le cercle de Kolondiéba.
Lire la suite de cette entrée »